Qui m’accompagnera dans ma préparation à l’accouchement

Vous êtes enceinte : félicitations ! Alors vous allez vivre la Grande Aventure de la Vie ! Et il y a pour cela un outil à votre disposition : la préparation à l’accouchement.

Que chercher ?

Trouver la bonne interlocutrice, c’est-à-dire la personne avec qui vous ferez les séances de préparation à l’accouchement ; en général, c’est une sage-femme. Cette personne est importante car vous allez lui partager vos ressentis, vos interrogations, vos incertitudes… alors la chose essentielle est de vous sentir en confiance.

La confiance ne se décrète pas, elle se construit en même temps que la relation. Plusieurs facteurs participent à mettre en confiance : le diplôme, l’expérience, les compétences, la réputation et aussi la qualité d’accueil, la capacité d’écoute, l’empathie.

Etre accompagnée dans sa préparation à l'accouchement

Ces derniers éléments correspondent à ce qui émane de la personne : ses gestes, ses mots, comment elle vous touche, comment elle vous prend en compte.

Être accueillie en tant que femme enceinte

C’est le mot-clé : vous devez vous sentir accueillie pleinement. Et vous le savez si vous vous sentez libre de poser toutes vos questions. Ce n’est pas si évident car bien souvent une question en amène une autre et il peut être parfois plus simple de contourner l’obstacle…

2 questions clés

Je vous invite à consciemment vous poser la question : quels sont mes besoins ?

Par exemple : être informée – être reconnue – être accueillie dans ma différence – être rassurée…

et au vu de ces besoins, de vous demander si votre accompagnatrice y répond :

Par exemple : je ne me sens pas jugée – je suis écoutée – je me sens libre – j’ai des réponses satisfaisantes à mes questions – je peux compter sur cette personne – cette personne est aidante pour moi…

Si tout cela est clair pour vous, bingo ! Vous êtes avec la bonne personne !

Si ce n’est pas le cas, changez. Ce n’est pas compliqué, ce n’est pas une honte, c’est juste essentiel pour vous.

Vous ne devez JAMAIS perdre de vue que vous êtes la personne qui compte le plus car c’est vous qui accouchez.

Rester l’actrice principale de la préparation à l’accouchement

Avoir un bon guide ne vous dispense pas d’avoir votre libre arbitre. Vous ferez probablement 3 échographies, des prises de sang, des examens. Tout ceci peut se faire avec votre consentement, éclairé soit par la sage-femme soit par vos recherches personnelles.

Ainsi vous élaborez votre grossesse, vous vous appropriez ce moment si unique de votre existence. Élaborer, ce n’est pas simplement comprendre ce qui se passe mais c’est y prendre part pleinement et on ne prend part aux choses que si l’on s’en empare.

Je vous souhaite de vivre pleinement votre grossesse.

Affectueusement à toutes

Participer à la conversation sur Yes Sophro